Zaï Zaï

d’après « ZAÏ ZAÏ ZAÏ ZAÏ », la BD de Fabcaro (l'auteur de « ZAÏ ZAÏ ZAÏ ZAÏ » la BD)

Dans sa nouvelle création, le Collectif Mensuel dresse le portrait d’une société à bout de souffle, décervelée, où la médiatisation permanente et l'indignation stérile empêchent l'émergence d'une pensée, pas même critique, mais simplement indépendante et propagent en continu un blabla informe, d'un vide abyssal.

Sous forme d'un road-movie absurde et délirant, « Zaï Zaï » raconte le parcours d'un quidam, qui pour avoir oublié sa carte de fidélité du magasin (alors qu’elle était dans son autre pantalon), devient le sujet principal du récit médiatique et se retrouve tour à tour ennemi public N°1, symbole d’une liberté nouvelle, chouchou des médias, puis martyr pris au piège dans un jeu qui le dépasse.

Le Collectif Mensuel poursuit, dans ce nouveau projet, son exploration d’un théâtre composite, décalé, surgi de la rencontre improbable entre le charme désuet du roman photo, l'énergie électrique du live, la liberté fantasque de la bande dessinée, la minutie du bruitage et le plaisir du jeu d’acteur, le tout mené sur un tempo d'enfer.