2043

Le Collectif Mensuel est fier de vous présenter sa dernière création. Il s’agit de l’adaptation théâtrale du roman de Sam Mills : BLACK-OUT (Édition Naïve) à destination du jeune public (à partir de 12-13 ans).

Dans ce thriller d’anticipation, Stefan, un jeune adolescent formaté par une société où la liberté d’expression a totalement disparu, où les livres sont interdits ou réécrits par des censeurs, se retrouve à son grand désarroi considéré comme un ennemi d’Etat. Il fera alors la douloureuse expérience de la clandestinité mais éprouvera également de manière empirique la liberté dans toute sa complexité.

L’action se situe dans un monde ultra sécuritaire, où la peur gouverne les esprits, où toute velléité d’émancipation est sévèrement réprimée, ce qui n’empêche pas, envers et contre tout (tous), quelques individus d’entrer en résistance et d’œuvrer à transformer, au péril de leur vie, une société déshumanisée.

Sam Mills nous livre un roman haletant, riche et complexe à l’image des thématiques qu’il aborde. L’adaptation théâtrale profitera de cette complexité tant dans les formes qu’elle proposera que dans la dialectique imaginée et sera, pour le Collectif Mensuel, l’occasion de poursuivre son exploration d’un théâtre débridé qui fait dialoguer différentes disciplines, telles que le jeu d’acteurs et la musique live...

 

Conception – Adaptation – mise en scène : Collectif Mensuel // Baptiste Isaia
Auteur : Sam Mills
Interprétation : Sandrine Bastin - Fred Ghesquière - Vincent Van Laethem
Création musicale et interprétation (live) :
Chris De Pauw - Michov Gillet
Scénographie – Régie plateau : Claudine Maus
Création éclairage : Manu Deck
Régie générale : Xavier Dedecker
Attaché de production & diffusion : Adrien De Rudder

 

Une production Pied’Alu Théâtre, avec l’aide de la Fédération Wallonie Bruxelles (CTEJ), de la Province de Liège et du Centre des Arts Scéniques, en partenariat avec Le Centre Culturel d’Andenne, le Centre Culturel de Chênée et le Centre Culturel de Verviers.

Prix de la Ministre de l'enseignement secondaire et prix de la Ville de Huy pour la création sonore et musicale aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy 2013

« En transposant le livre à la scène, Baptiste Isaia privilégie l’épure, le sens, l’essence et l’imaginaire. Grâce à cinq acteurs-musiciens très fortiches à un remarquable travail sur le son et la lumière et au rythme impeccable de l’ensemble. Belle ode d’aujourd’hui à la liberté, à la résistance et à la littérature ! »

Sarah Colasse -LA LIBRE

« La richesse du spectacle tient aussi aux thèmes abordés : les rapports fils-père, l’éveil de la sexualité, le pouvoir de la littérature sur la formation de l’esprit critique, les manipulations mensongères du pouvoir en place, le terrorisme citoyen comme arme ultime contre le terrorisme d’état, la conquête d’une liberté menant à l’épanouissement personnel… Tout cela concentré en 75’ d’énergie au service de la pensée affranchie et de la vigilance à conserver face aux menaces contenues insidieusement par les moyens actuels de communication aux mains de quelques multinationales et/ou de puissances politiques.»

Michel Voiturier – RUE DU THEATRE